Tornibush et Effran, héros de la « der » du Festival

Vendredi 20 juillet

Antoine Griezmann n’est pas venu à Vichy, ayant renoncé à faire le trajet depuis Mâcon en hélicoptère en raison de la météo. Cela n’a pas empêché ses couleurs de triompher, certes de peu, mais de triompher avec Tornibush. Le concurrent tchèque Wireless a échoué à un tout petit nez. Tornibush demeure invaincu cette année en trois sorties.

Autre listed-race, le Prix Jacques de Brémond a été enlevé de bout en bout par Efraan, entraîné à Pau par François Rohaut et monté par Grégory Benoist. Attentiste en dernière position du mini peloton, le « Fabre » King Of Camelot a bien fini à la deuxième place.

Catégorie : 

à voir aussi